PANIER DE LÉGUMES BIO EN LOT-ET-GARONNE

retour au sommaire des astuces

La démotteuse

Introduction

L'usage de ce type de plaque alvéolée peut s'avérer bien utile pour la production de plants, car elles présentent les avantages suivants:

  • elles consomment peu de terreau, qui, rappelons-le, est une ressource non renouvelable (comptez en moyenne 1.920 plants avec un sac de 70L de terreau),
  • elles sont très rapides à préparer avec une bonne truelle et un terreau assez liquide,
  • elles économisent de la place dans votre lieu dédié aux jeunes plants, ce qui peut s'avérer très utile au printemps.

Elles présentent aussi quelques inconvénients, à savoir,:

  • n'offrir que peu de nourriture à votre plant, qu'il ne faut donc pas tarder à planter sous peine de le voir s'étioler,
  • elles nécessitent un arrosage régulier du plant pour éviter que la motte, toute petite, ne se déssèche,
  • rendre compliqué le fait de sortir les plants de la plaque à la main.

Concernant le premier inconvénient, il faut avoir préparé ses planches de culture en temps et en heure pour ne pas laisser souffrir le plant, et surtout proscrire les plants qui ont besoin de pas mal de nourriture pour se développer, comme les choux, toutes les solanacées et les cucurbitacées.
Personnellement je réserve ce type de plaque pour les légumes suivants:

  • toutes les salades (y compris la mâche),
  • l'épinard,
  • la betterave,
  • la blette,
  • le fenouil,
  • le persil,
  • l'oignon,
  • le poireau.

Pour pallier au dernier inconvénient, et sortir rapidement les plants d'une plaque, il existe une solution: la démotteuse, objet de cet article !
démotteuse

Le principe

Les mottes de ces plaques sont coniques et ont une base relativement petite, ce qui complique le fait de les extraire à la main. Par contre, une tête de vis pour aggloméré possède le diamètre idéal pour déloger la motte depuis sa base. Donc en plaçant sur une planche en bois une série de vis à bonne distance, on peut obtenir un support idéal pour poser sa plaque, puis en appuyant fermement dessus, les plants sortent tous d'un coup et sans effort de leurs logements. Magique !

Afin d'être certain que les 240 mottes soient bien en face des 240 vis, on place sur deux côtés de la démotteuse des supports sur lesquels vient se caler la plaque, pour être pile-poil à la bonne position.
plaque caléeDans mon cas, les supports ont été réalisé avec des équerres en alu; l'important est qu'ils soient parfaitement positionnés et un peu plus hauts que les vis de manière à pouvoir placer la plaque en butée sur ces supports avant de l'enfoncer.
plaque à demi enfoncéeIl ne reste plus qu'à attraper les plants par les feuilles pour sortir les mottes
Mottes enlevées

Coût de l'installation

Le coût de ce matériel est vraiment minime, car il ne comprend, pour ainsi dire que l'achat des 240 vis d'aggloméré. Le reste peut se faire avec du matériel de récupération, sauf si comme moi, pour les butées, vous adoptez des réglettes en alu qui présentent l'avantage de ne pas s'abîmer avec l'eau. Mais là encore le budget est très restreint.

Remerciements

Pour cette astuce, je tiens à remercier Stéphane, chez qui j'ai piqué l'idée, et surtout Françoise et François qui ont construit là, un outil parfait, sans défaut, malgré un usage intensif depuis plus de trois ans maintenant !

En guise de conclusion ...

Pour conclure, voici typiquement le genre d'outil qui m'a poussé à créer cette rubrique dédiée aux astuces. Ça ne vous coûtera pratiquement rien à réaliser, et vous fera gagner un temps considérable au moment de démarrer une plantation. C'est aussi, un moyen de ne pas se limiter dans l'usage des mini-mottes, et donc de réduire votre consommation de terreau.

retour au sommaire des astuces