PANIER DE LÉGUMES BIO EN LOT-ET-GARONNE

Tuteurage dans un tunnel sans barre de cultures

retour au sommaire des astuces

Introduction

Je travaille avec des tunnels de 5 ou 6 mètres de largeur qui ne possèdent pas de barre de cultures. Ne pas avoir de barre de cultures permet d'avoir un tunnel moins cher à l'achat, mais l'inconvénient, c'est que, a priori, on ne peut pas faire de cultures tuteurées dans ces tunnels.

Heureusement, il existe une astuce pour s'en sortir, moyennant un passage par l'atelier !

Le principe

Le principe est très simple : on va positionner deux fils de fer (un par rang à tuteurer) au-dessus de chaque planche de culture. On fixe les extrémités des fils sur les barres horizontales hautes des portes d'entrée du tunnel. On place un tendeur à l'une des deux extrémités des fils, de préférence tous sur la même porte, ça facilite le travail au moment de les tendre.

Une fois les fils en place, on les tend légèrement; inutile de chercher à les tendre comme un fil à linge ; sur 40 ou 50 mètres, sans aucun support, c'est illusoire ! Il suffit que votre fil, au plus bas, se trouve à 1m50 du sol.

On va ensuite placer, tout au long de la planche, des supports pour soutenir les fils de fer et les placer à la bonne hauteur.
Début de tuteurage Une fois tous les supports en position, vous posez les fils sur le sommet des supports; vous pouvez alors à nouveau tendre les fils de fer. Il ne vous reste plus qu'à faire descendre des ficelles de tuteurage, depuis les fils de fer, pour y accrocher vos cultures.

Pour ma part, je fais descendre une boucle depuis le fil de fer (ficelle noire sur les photos) qui reste en place d'année en année. Cela facilite ainsi le tuteurage de la plante en évitant de devoir accrocher la ficelle de tuteurage (ficelle sisal sur les photos) à plus de 2m40 de haut.

Voici ce que cela donne
avec de jeunes pieds de tomates ... Tuteurage de tomates

... et avec des haricots verts grimpants Tuteurage de haricots grimpants

Les supports sont en forme de X fichés dans le sol, tous les deux à quatre mètres, selon le poids qu'ils vont devoir supporter. Très légers, ils se posent facilement et rapidement. Seule précaution à prendre: ne pas percer la bâche du tunnel lors de la pose ou du retrait, car ils sont très hauts de manière à maintenir les fils de fer le plus élevé possible.

Le petit truc à connaître

Pour enfoncer les supports dans le sol, sans percer la bâche, je vous recommande de les placer en biais, au départ, et de les redresser au fur et à mesure qu'ils s'enfoncent.

Quand vous le pouvez, essayez également de privilégier un positionnement sous un arceau de tunnel, car la bâche est en général assez haute à cet endroit, et donc le risque de la percer est moindre.

La fabrication des supports de tuteurage

Pour la fabrication des supports, direction l'atelier !

Si vous n'avez pas l'habitude de souder, pas de panique, les supports sont très simples à fabriquer.
C'est d'ailleurs un excellent exercice pour se faire la main sur des soudures qui n'auront pas besoin d'être d'une solidité exceptionnelle pour tenir, sauf sur la barre du bas pour laquelle on double les soudures.

Nota: La barre du bas servira d'appui pour votre pied au moment d'enfoncer le tuteur dans le sol.

Pour fabriquer les supports, vous allez avoir besoin :

  • de fer à béton, diamètre 8,
  • de fer à béton, diamètre 12,
  • d'un poste à souder,
  • d'une petite disqueuse.


Les quantités de fer à béton nécessaires pour un support, le schéma du support, et la manière de le fabriquer sont détaillés dans les documents suivants:

logo Draw Libreoffice
Schéma du support au format Libre Office et PDF.

retour au sommaire des astuces