PANIER DE LÉGUMES BIO EN LOT-ET-GARONNE

La table chauffante pour plants maraîchers

retour au sommaire des astuces

Introduction

Si vous vous lancez dans la production de plants maraîchers, par exemple, pour une plus grande autonomie sur votre ferme, vous serez probablement amené à utiliser un système de chauffage pour vos plants, afin de les faire pousser suffisamment tôt en début de saison, et également en vue d'obtenir un meilleur taux de germination.

table chauffante avec plants maraichers

La table de chauffage est composée d'un système de nappes ou câbles chauffants régulés par thermostat dont la sonde est plongée dans le terreau des plants.
Tout ce matériel peut se trouver dans les magasins spécialisés en horticulture ou maraîchage mais leur prix est assez élevé.

Je vous propose dans cet article de vous présenter un système de chauffage pour plants en utilisant du matériel moins cher et tout aussi efficace, en me basant sur ma propre expérience.

A noter que le chauffage des plants est autorisé par le cahier des charges Biocohérence, mais pas le chauffage pour les cultures des légumes.

Le principe

Le principe de base est le suivant: plutôt que d'utiliser du matériel spécialisé, forcément plus cher, j'ai choisi de détourner l'usage d'un matériel standard pour sol chauffant en l'adaptant à mon besoin pour les plants.

J'ai donc acheté des nappes chauffantes, habituellement utilisées pour être coulées dans du béton, en les enterrant dans du sable, à la fois protéger la nappe et pour profiter de l'inertie du sable qui restitue correctement la chaleur.
Voici les caracteristiques techniques de ces nappes chauffantes.

caractéristiques techniques des nappes chauffantes

Afin de bien protéger les nappes, celles-ci sont déposées sur un lit de sable (environ deux centimètres d'épaisseur), puis recouvertes à nouveau de sable (même épaisseur) comme sur la photo suivante.

nappe chauffante enterrée dans le sable

Ainsi la manipulation des caisses de plants se fait sans risque pour les nappes.

Les nappes chauffantes dont je me suis servi peuvent être découpées de manière à convenir à tout type de dimension.
Cela dit, je ne recommande pas ce genre d'utilisation, car, si la découpe est très facile, la mise en place de la nappe pour coller à la dimension de votre table est une vraie galère.

Voici une photo illustrant la mise en place d'une nappe découpée pour une table de 80cm de large.

découpe de la nappe chauffante

On le voit sur la photo, il n'est pas facile de faire coïncider exactement la taille de la table et la disposition des nappes (le sable est apparent à certains endroits).
De plus, la nappe a tendance à ne pas rester bien à plat, là où il est nécessaire la retourner sur elle même.
Sans compter qu'il faut faire en sorte que tous les fils électriques des nappes arrivent à peu près au même endroit sur votre table, pour leur raccordement au thermostat.

Tout cela complique inutilement la mise en place des nappes chauffantes, c'est pourquoi, je vous recommande de créer une table à la dimension de vos nappes.
Dans mon cas, les nappes faisant 50cm de large, il aurait été plus facile de créer une table de 1m de large par exemple

Le thermostat utilisé est un thermostat standard pour sol chauffant qui possède une sonde externe étanche. Cette sonde pourra donc sans difficulté être placée dans le terreau humide des plants. La sortie du thermostat peut être utilisée pour commander une prise électrique sur laquelle viendront se brancher les nappes chauffantes.

Le thermostat peut gérer plusieurs nappes à la fois; il vous suffit pour cela de connecter ensemble les fils de chacune des nappes (tous les fils de même couleur sont regroupés ensemble), et de regrouper le tout sur une prise électrique mâle, de préférence étanche, pour éviter tout problème lors de l'arrosage.
Sur cette photo, j'ai regroupé quatre nappes ensemble pour composer une table de six mètres de long par un mètre de large.

Prises électriques raccordées au thermostat

Le coût de l'installation

En 2014, avec du matériel spécialisé, la création d'une table de 6m2 m'aurait coûté selon certains devis;

  • 485€ HT pour les nappes chauffantes,
  • 146€ HT pour le thermostat.
Soit un total de 631€ HT.

Toujours en 2014, en utilisant du matériel standard, j'ai dépensé:
  • 149€ HT pour les nappes chauffantes,
  • 50€ HT pour le thermostat.
Soit un total de 199€ HT.

En guise de conclusion ...

Le fait de réaliser cette table chauffante, avec du matériel non spécialisé, a divisé par trois le coût, tout en rendant le même service.
On peut même dire que le service rendu est de meilleur qualité car le thermostat acheté propose une précision de 0,5°C avec des plages horaires de programmation (pour une température différenciée entre le jour et la nuit par exemple), alors que le thermostat vendu dans les magasins spécialisés offrait un réglage unique par molette avec une précision très médiocre de l'ordre de quelques degrés.

retour au sommaire des astuces